Rechercher

Il ne veut rien manger (1/3)

Dans le catalogue des ateliers proposés, il y a le thème de l'alimentation des enfants traité non pas sous l'angle de la diététique, mais sous l'angle de l'apprentissage et du développement. Lorsque j'ai animé un groupe "il ne veut rien manger!" dans un centre social en février dernier, sur cette thématique, l'engouement a été important sur les réseaux sociaux, témoignant d'un vrai intérêt des parents pour ce sujet.





Il est vrai que les repas reviennent souvent et qu'ils occupent une place toute particulière dans notre culture française. Peu de pays s'arrêtent comme nous le faisons par exemple sur la pause méridienne. Nous sommes encore attachés à nos 3 repas par jour, bien calés dans notre planning, auxquels on peut ajouter le goûter pour nos enfants. Ce modèle "à la française" contribue à limiter le risque d'obésité, comme le révèle une publication du CRÉDOC (Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie). Pour les curieux, voici le lien: https://www.credoc.fr/publications/le-modele-alimentaire-francais-contribue-a-limiter-le-risque-dobesite-the-french-dietary-pattern-helps-to-limit-the-risk-of-being-fat


Et puis, lorsqu'on est parent, un des premiers liens qui nous unit à notre enfant est le lien nourricier. Le petit qui vient de voir le jour est rapidement mis au sein de sa maman. Il dépend de nous pour se maintenir en vie et bien grandir. Alors en tant que parents, il y a énormément d'affects qui se jouent dans cette transmission, dans le développement des aliments acceptés par nos enfants, leur rapport à la nourriture... qui fait aussi parfois écho au nôtre.


Ainsi, selon l'histoire de chacun, les repas partagés peuvent être un moment de plaisir, d'échanges et de vie familiale...




... mais ils peuvent aussi parfois être un vrai casse-tête et un moment très anxiogène pour nous parents...


Alors que faire quand un enfant est en difficulté avec l'alimentation ?


J'ai eu la chance d'être interviewée par Marie, du blog https://secretsdenutritionniste.com/

pour développer ce thème. Dans le premier épisode, on parle des différents aspects en jeu dans le développement du répertoire alimentaire de l'enfant.


Comment, entre la naissance et ces 7-8 ans, un enfant passe d'un aliment liquide unique, le lait, à une importante variété d'aliments, de goûts, de textures, de températures, de couleurs, de saveurs ?


Quels sont les facteurs de développement à l'oeuvre ?


Qu'est ce qui aide l'enfant à bien réaliser cette découverte ?

Comment peut-on l'accompagner sur cette route ?


Mettez le son! Et peut-être en préparant le repas du soir, lors du goûter, ou lors d'un trajet en voiture... écouter les premières réponses à ces questions!


C'est dans le podcast que je vous propose ici:

https://secretsdenutritionniste.com/enfant-ne-veut-rien-manger/


ou là: https://secretsdenutritionniste.com/?powerpress_pinw=1607-podcast


N'hésitez pas à vous identifier (c'est en haut à droite, LOG) pour laisser vos commentaires, questions, expériences ou remarques! J'y répondrai avec plaisir.


Dans l'épisode 2, à venir la semaine prochaine, nous rentrerons plus intimement dans le sujet en développant les freins qui peuvent empêcher des repas variés et sereins.


Et dans l'épisode 3, je vous dévoilerai des outils pour débloquer les situations et réconcilier les enfants avec leur assiette ! Ou leur bol !








0 vue

© 2019 by Nos Futurs. Proudly created with Wix.com